Version 1.00
Septembre 2011


 

Vallon de Bouchouse, Lacs Foréant, Egorgéou et Baricle


La randonnée des Lacs de montagne

 
Durée :
7 heures dont 5.30 heures de marche
Bota / Rando :
Difficulté :
Groupe maxi. :
8 personnes.
Prix :
20 € par personne
Hors sorties gratuites spécifiques.
Secteur :
Queyras
Rendez-vous :
Col Agnel ou Chateue Ville-Vieille

Cette randonnée commence sous le col Agnel et monte dans un premier temps vers le col Vieux avant de redescendre vers les Lac Foréant, Baricle et Egorgéou. Elle ne présente aucune difficulté technique et se déroule dans un cadre grandiose au milieu du majestueux vallon de Bouchouse, sous le Pain de Sucre et la Taillante.

Cette journée botanique nous permettra de découvir la flore Alpine très riche du Queyras mais également un milieu très particulier et précieux : le marécage boréo-alpin. Cette zone est extrêmement riche en espèces rares et/ou protégées puisque pas moins de seize espèces protégées peuvent être trouvées sur le parcours...

Cette randonnée sera également l'occasion pour des débutant d'aborder le monde des Carex. Ces plantes aux fleurs discrètes, trop souvent classées dans le lot des "herbes", méritent d'être mieux connues et observées à la loupe.

La dénivelée totale est d'environ 750 mètres avec possibilité de raccourcir selon le niveau de chacun. Chose particulière, la première partie de la randonnée se fera principalement en descente avant de remonter en fin de journée.

Lac Foréant vu du col Vieux
Lac Foréant vu du col Vieux

Le Col Vieux et ses abords

     
Campanules alpestres
Campanules alpestres
Jonc de Jacquin
Jonc de Jacquin
Gentiane de Schleicher
Gentiane de Schleicher
À des altitudes comprises entre 2600 et 2800 m on parcourt des milieux alpins de rocailles, d'éboulis, de pelouses, de combes à neige présentant toute une gamme de plantes originales par leur forme, leur esthétique et leur biologie :

Dans ce secteur a été recemment découvert une plante très rare: la Gentiane de Schleicher. Plante basse formant des groupes assez compacte reconnaissable à ses petites feuilles aigües et recourbées comme des spatules de ski.

Un petit détour à la base des rochers à l'ouest du col Vieux nous permet de découvrir, en même temps que des belles populations de Primevère marginée, l'Androsace pubescente, deux espèces protégées et l'Armoise des glaciers, un des Genépis mais le moins apprécié pour la fabrication de la liqueur...

Le lac Foréant (altitude 2618 m)

     
Le premier lac rencontré est le lac Foréant, placé dans la partie haute du vallon de Bouchouse sous col Vieux et le Pain de sucre qui, du haut de ses 3208 m, étale ses pentes rocheuses et ses rocailles.

Les rives du lac présentent une surface relativement importante de marécage boréo-alpin avec les mêmes plantes rares et protégées qu'auprès des lacs Égorgéou et Baricle (cf plus bas). En plus s'y trouvent le Choin ferrugineux et, sur les rochers de la rive, la Saxifrage fausse Diapensie, deux espèces rares et protégées.

La Gentiane de Rostan est présente sur les rives du lac. C'est une petite plante à tige courte (15 cm au maximum) aux belles fleurs bleues ressemblant à celles de la Gentiane printanière. Elle est très voisine de la Gentiane de Bavière qu'elle remplace à partir du Briançonnais vers le sud. On la trouve dans les marécages de haute altitude (1800-2900 m)

Gentiane de Rostan
Gentiane de Rostan
Saxifrage fausse diapensie
Saxifrage fausse diapensie

Sentier entre Foréant et Egorgéou

     
Sainfoin de Briançon
Sainfoin de Briançon
Rhodiole
Rhodiole
Le long du sentier descendant vers Egorgéou et Baricle, on peut admirer en s'approchant des pentes rocheuses le très bel Hédysarum de Briançon. Cette plante de la famille des légumineuses (ou fabacées) est une endémique particulière au Briançonnais et au Queyras. Il est intermédiaire entre l'Hédysarum de Boutigny aux fleurs de couleur blanc crème que l'on trouve à l'ouest des Alpes (montagne de Chaudun) et l'Hédysarum ou Sainfoin obscur des Alpes du nord, aux fleurs d'un rouge sombre. Notre Hédysarum possède des fleurs de couleur variant d'un rose très clair à un rouge plus soutenu. Il orne les pentes rocheuses un peu humides, entre 1600 et 2800 m d'altitude.

Le Rhodiole ou Sédum rhodiole est une belle plante arctico-alpine de la famille des crassulacées (feuilles épaisses gorgées d'eau) poussant dans les vallons humides, parmi les rocailles, sur les bords des torrents, de 2100 à 3000 m d'altitude mais limitée au haut Queyras sur les Hautes Alpes.

Près du lac Egourgéou, on peut découvrir dans les milieux humides, la très belle Grassette d'Arvet-Touvet ainsi que la Grassette des Alpes reconaissable à ses fleurs blanches. Les grassettes ont des feuilles visqueuses qui retiennent les insectes. La Grassette d'Arvet-Touvet est une endémique du Queyras qu'on trouve près des sources, dans les suintements et les pelouses humides, de 1800 à 2900 m d'altitude. Elle présente des fleurs de couleur violette bigarrée nettement plus grandes que celles de la Grassette commune.

Les lacs Égourgéou et Baricle ainsi que leurs abords

     
Au-dessus de la forêt de mélèzes et dans un écrin de belles prairies nous abordons le lac Egorgéou et un peu au dessus de lui le lac Baricle.

On retrouve la Pulsatille de Haller dans les prairies et la Primevère marginée sur les rochers.

Dans les pelouses humides près des lacs on peut découvrir (en cherchant bien !) une des plus petites par la taille et des plus alpines orchidées de la flore française : le petit Orchis nain des Alpes, plante rare et protégée : sa présence est discrète car il ne mesure pas plus de 10 cm de haut, ses feuilles ont la forme linéaire et allongée des feuilles de graminées et ses fleurs ont une couleur verdâtre : le champion du camouflage ! On le trouve entre 1800 et 2700 m d'altitude, limité au Queyras pour les HautesAlpes.

Dans les pelouses humides ou les rocailles on peut observer deux Saules très rares et protégés :

Mais ce sont les rives des deux lacs Égourgéou et Baricle qui proposent aux botanistes curieux, même débutants ou amateurs, le plus de découvertes intéressantes. Avec les rives du lac Foréant situé plus haut, elles appartiennent à une formation végétale résiduelle, relique de la dernière période glaciaire et classée comme très prioritaire au niveau de l'Europe : le marécage boréo-alpin à Laîche bicolore. En plus de la Laîche bicolore on y trouve des plantes d'une extrême rareté : la Laîche brun noirâtre et la Laîche à petite arête. Ces trois Laîches (ou Carex) sont protégées. Le Jonc arctique et le Souchet des Alpes, également protégés, complètent la liste des reliques glaciaires.

Ces plantes ne sont pas très spectaculaires et n'attirent pas le botaniste débutant. Encore que la Laîche brun noirâtre, avec ses beaux épis noirs pendants, et la Laîche bicolore, avec le contraste de ses utricules brillants et de ses écailles sombres, ne manquent pas d'esthétique. Ils sont, l'un et l'autre faciles à identifier.

Laiche à petites soies
Laiche à petites soies
Laiche brun-noirâtre
Laiche brun-noirâtre
Laiche bicolore
Laiche bicolore

Retour par les Lacs de L'Eychassier

     
Pavot d'Islande
Pavot d'Islande
Campanule du Mont Cenis
Campanule du Mont Cenis
Ces petits lacs sont très peu visités car un peu en dehors des itinéraires classiques. Il sont implantés dans un univers très minéral où les quelques plantes présentes sont généralement hautes en couleur.

La Campanule du Mont-Cenis, magnifique plante des rochers, tapisse le sol de ses corolles bleu pâle. C'est une plante assez rare très facile à identifier qui se rencontre sur les moraines et les schistes calcaires.

Le Doronic à grandes fleurs est très présent dans ce secteur et égaille les rochers de ses grandes fleurs jaunes.

Une prospection récente nous a également permis de découvir dans ce secteur une plante très originale et non connue dans les Hautes-Alpes jusqu'alors. Il s'agit du Pavot d'Islande, un magnifique coquelicot aux grandes fleurs oranges qui ne passent pas inaperçues. C'est une plante horticole très prisée des amateurs de jardin qui n'avait pas encore été observée à l'état sauvage dans le département.

Une autre espèce de Génépi, le Génépi noir est également présent dans les éboulis du col de l'Eychassier. Il est le plus odorant de son groupe, et donc très prisé pour la réalisation de liqueurs (cueillette limitée à une poignée par personne).



Calendrier

Calendrier des départs pour cette sortie botanique :

Date
Prix par personne
Disponibilité
Spécial


Pas de départ plannifié pour cette sortie
ou dates de la saison toutes révolues.

Si vous êtes un groupe constitué, n'hésitez pas à nous contacter
pour une organisation sur mesure de cette sortie.


Vous pouvez également visualiser le planning de nos séjours et week-end. Visualiser le planning de la saison botanique Visualiser la liste de nos stages et séjours de botanique

 

Inscription, demande d'informations...

Pour vous inscrire à un séjour ou une randonnée, ou pour toute autre question, n'hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone :

Page d'accueil Notre structure Qui sommes nous ? Nous contacter Liste des stages Le planning 2019 Les comptes rendus Stages Ornithologie Planning ornithologie Recherche par famille Découverte au hasard Liste complète Sorties à la journée Galeries de photos Publications Liens et partenaires Actualité

Création du site : Franck Le Driant / Pulsatille.com / FloreAlpes.com - © 2011-2014

pulsatille.com, pulsatille.fr et randonneebotanique.com sont des noms de domaine de l'Association Pulsatille
Pulsatille, Association de tourisme inscrite au registre national ATOUT FRANCE affiliée APRIAM - IM073.100023
1bis route des Demoiselles Coiffées, 05190 Remollon
Siret : 537.871.758.00018 / APE : 9499Z / TVA : FR13 537871758
 
Espace membre
Non connecté
 
 
Infos & Inscription

Par E-Mail :


Franck LE DRIANT :
06-63-67-92-58
04-92-57-12-28

Samuel FABRE :
06-62-28-54-73
04-92-46-23-30

 
 
Infos légales / assurances
Conditions d'organisation de sorties à la journée ou à la demi-journée :
Pour les sorties à la journée ou à la demi-journée (moins de 24 heures), L'association PULSATILLE se charge gracieusement de vous mettre en relations avec des Accompagnateurs en montagne diplômés et Naturalistes. Il s'agît de travailleurs indépendants déclarés et titulaires d'une assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Pour les sorties botaniques, vos encadrants seront Samuel, Steven ou Franck.